Miso

Source de protéines végétales extraordinaire

Miso – condiment japonais est une pâte de soja (écrasés et cuits à la vapeur)  fermentée avec « Koji*».
Il y a trois sortes de Miso selon le « Koji *» utilisé :

  • « Komé Miso » (Miso du riz)  qui est le plus courant
  •  « Mugi Miso » (Miso de l’orge)
  •  « Mamé Miso » (Miso du soja pur) 

Il est également classé aussi par goût (doux et corsé) et par la couleur (blanc, brun claire, et brun foncé).

Pour la cuisine

Il est utilisé pour la fameuse « Soupe Miso », et aussi pour mariner la viande et le poisson avant la cuisson.

Une soupe « Miso » et du riz blanc se complètent pour avoir les acides animés essentiels complets. C’est le symbole du repas végétarien des moines Bouddhistes au Japon. Très logique !

On fait aussi des sauces avec le « Miso » pour accompagner différents plats.  Je vous en parlerai dans les recettes.​

Infos santé

La fermentation décompose les protéines du soja en acides aminés. « Miso » contient les 9 acides aminés essentiels dont la performance est l’équivalent de l’œuf et la viande !

Il contient également différentes vitamines, notamment B, E, K et minéraux.

Mes conseils

  • acheter « Miso » sans additif, et éventuellement bio
  • conserver dans le frigidaire après l’ouverture

*Koji : 

Une levure utilisée pour faire différents condiments japonais (la sauce de soja, Miso, Mirin, Saké etc).   Elle est faite par la fermentation du ou des céréales (le riz, l’orge, le soja etc..,) selon le produit, avec un champignon qui s’appelle «Aspergillus oryzae »

Pin It on Pinterest