Nori : Incarnation d’Umami

Nori
Nori

Nori est de l’algue séchée en forme de feuille. Il est connu pour l’usage d’entourer le rouleau de « Maki Sushi» dans les pays occidentaux.

C’est le seul produit alimentaire naturel qui contient les trois acides aminés d’«Umami» (le cinquième goût reconnu par un scientifique japonais, Prof. Kikunae IKEDA en 1908).

Comment l’utiliser pour la cuisine  ? 

Nori est utilisé tel quel pour envelopper le riz blanc ; « Maki Sushi », « Onigiri «  (les boules du riz)  et aussi au petit déjeuner traditionnel japonais pour accompagner du riz blanc avec un peu de sauce de soja. Un bon riz blanc nature suffit pour apprécier la saveur de Nori = Umami.  Je vous invite à l’essayer.

Le côté face est brillant et l’autre côté est mat et rugueux. Pour faire Maki Sushi et Onigiri, il vaut mieux mettre le riz sur le côté rugueux pour une raison esthétique.

Le format standard est réglementé à 21cm X 19cm, et il existe plusieurs formats pré-coupés en 1/2, 1/8, 1/12. Il en existe en fines bandelettes (Kizami Nori)  et en poudre (Aonori) pour saupoudrer sur les plats. Il existe aussi Nori assaisonné (Ajinori) qu’on consomme comme des chips. C’est délicieux  pour l’apéritif !

Nori donne le goût d’Umami à la cuisine et un joli décor sur les plats. Il faut le mettre au dernier moment, car il devient vite mou avec l’humidité. Vous pouvez l’utiliser pour les plats occidentaux, les pâtes, les salades et l’omelette etc… C’est à vous d’inventer !

Pourquoi c’est bon pour la santé ?

Nori est considéré comme un des super-aliment pour la valeur nutritive riche et variée comme suivante :

  • Source des protéines végétales comme le soja
  • Riche en vitamines (A, B1, B2, C), E et minéraux notamment en calcium, fer, potassium.  Et aussi  fameux « EPA » ( l’acide eicosapentaénoïque), un des acides gras oméga-3 qu’on trouve  dans les poisson bleus ; Sardine, Maquereau..  Il aide à abaisser le taux de mauvais cholestérol  et de triglycérides.  Très intéressant pour la prévention de maladies liées au mode de vie.    
  • Il contient aussi beaucoup de fibres végétales qui sont excellents pour le bien-être intestinal.

Quelques conseils :

  • En dehors de l’usage pour « Maki Sushi » et « Onigiri »,  les formats en paillettes ou poudre sont simples et économiques.  On les trouve dans les magasins bio. 
  • Conserver à l’abri de l’humidité, dans son sachet hermétiquement fermé avec un produit anti-humidité (qui se vend avec) et ensuite dans une boîte en métal (par exemple pour les biscuits)​

Recettes à réaliser avec Nori