A Propos

notre histoire

Hiroko

Journaliste japonaise habitant en France depuis plus de 30 ans, mariée avec un français, Francis, artiste qui s’exprime par la céramique, attiré par l’esthétisme japonais avec une sensibilité française.

Depuis plusieurs années d’activités du journalisme pour la presse japonaise, notamment par une chronique sur la tendance française pour un journal économique japonais, Hiroko essaye de faire connaître une France intéressante et vivante à ses compatriotes à travers divers domaines : Gastronomie, Vin, Mode, Loisir, Artisanat, Dépendance, Ecologie, Economie sociale etc…

Elle a décidé de créer ce site, avec Francis, pour partager leurs goûts et leurs valeurs à travers la cuisine de son pays. C’est une façon de faire connaitre le Japon qu’ils aiment aux français.

Ils partagent les recettes simples de cuisine japonaise qu’ils font tous les jours à la maison et aussi leurs découvertes et rencontres    liées à tous les aspects de vie au Japon.

Le fil conducteur ; la simplicité, l’humour et l’humanité

Genki

  • Genki » se prononce « Guénki » et signifie la vitalité en japonais.
  • « Genki ? », ca veut dire « Comment ça va ? en forme ? »
  •  On dit souvent «Genki ?» au lieu de dire « Bonjour ! » au Japon.

C’est aussi le nom d’un petit noyer de notre jardin en Dordogne où nous passons la moitié de l’année. Il a survécu à plusieurs passages de tracteur jusqu’au jour où  Francis l’a trouvé et sauvé. Quinze ans après, il fait maintenant près de 10 m de haut et donne de très belles noix.

En hommage à cette incroyable force vitale, nous l’avons nommé « Genki». Il était tout seul au milieu d’un champ. Pour l’aider à bien se développer, nous avons plantés « ses copains » suivant le principe de  « la Forêt Jardin ».

La nourriture est la base de notre vitalité.

C’est pourquoi notre site s’appelle «Genkicooking».

Zen Cool

Nous aimons beaucoup l’esprit et l’esthétisme du Bouddhisme « ZEN ».

Il y a un petit livre très intéressant sur la philosophie de cuisine « TENZO KYOKUN » écrit  par le Maître Dogen (1200-1253) qui a créé une école de Bouddhisme Zen « Soto » au 13ème siècle au Japon.  Le cuisinier du temple, qui s’appelle « TENZO »,  a un rôle extrêmement important.

Il y parle des trois principes fondamentaux pour faire de la bonne cuisine.

Si on essaye de les interpréter pour notre époque, ce sont :

  1. Se faire plaisir (ainsi on peut être motivé et se concentrer sur ce que l’on fait) 
  2. Faire plaisir aux autres (sans aucun égo)
  3. Respecter tous les ingrédients, y compris les plus simples et peu chers.  (anti-gaspillage)

C’est universel et tout à fait dans l’actualité.

Si on le fait vraiment, ça marche !  C’est COOL !

Pin It on Pinterest