Onsen

Aujourd’hui on parle du bain à la japonaise. A part l’eau chaude il n’y a à peu près rien de commun entre le bain en France et au Japon !

D’abord chez nous le bain, c’est fait pour se laver. On se glisse dans l’eau plus ou moins chaude, on trempe, on se savonne ou bien on a mis des sels de bains. Et puis à la fin on se rince et on vide la baignoire.

Vous vous demandez où je veux en venir ?

Eh bien au Japon on se baigne…quand on est propre.

Si, si vous avez bien lu !

Onsen

Alors comment cela se passe ?

Dans la salle de bains ou dans les bains collectifs il y a d’abord des douches et là vous vous lavez classiquement, shampouinez et quand vous êtes rincé, bien propre alors vous vous mettez dans la baignoire remplie d’une eau très chaude et vous profitez de la vie dans cette eau transparente…

Si c’est chez vous quelqu’un d’autre de la famille peut s’y glisser ensuite après avoir remis un peu d’eau chaude. Pratique et écolo, non ?

En ville il y a encore des bains publics et cela se passe de la même façon. Je me souviens d’y avoir été à Kyoto, en plein centre-ville en peignoir de coton et socques de bois à l’ancienne. La vieille dame a l’entrée m’avait tendu un bout de savon et une toute petite serviette, montré la salle pour les hommes et je m’étais retrouvé avec tout le monde…

« Onsen » le bain en pleine nature

Mais le vrai Art du bain à la japonaise, c’est en pleine nature. Cela s’appelle

«Onsen »: ce  sont des sources chaudes volcaniques aménagées dans les auberges ou en pleine nature. Quelle que soit la saison, c’est un rituel très important et un art de vivre : il m’est arrivé de prendre ce bain sous la neige tombante au cœur des montagnes.

Une sensation incroyable et belle !

Près des volcans – il y en a beaucoup au Japon – l’eau peut être quasi bouillante quand on se rapproche de la source et il faut alors limiter sa trempette. J ’ai vu plus d’un touriste ressortir comme une écrevisse et KO !

Donc les hommes d’un côté, les femmes de l’autre séparés d’une simple le cloison de bambous et ça papote beaucoup…

Un jour, au pied du volcan du Mont Aso, je rentre dans le bain des hommes,

je me lave à la japonaise en respectant tous les codes et puis je les rejoins.

Et là leur conversation animée s’arrête net ! Pas beaucoup l’habitude de voir des étrangers à cet endroit.

Mon épouse qui était rentrée côté femmes m’a raconté qu’elles se parlaient entre elles en disant: mais qu’est ce qui se passe? Pourquoi nos hommes ne disent plus rien?

En plus d’être très agréable, l’eau des onsen est légèrement soufrée donc elle nettoie la peau en profondeur.

L’un des plus connu est à Hakoné, une station thermale au pied du Mont Fuji qu’utilisent pèlerins et marcheurs.

C’est une façon de marier le plaisir esthétique et de santé. Très japonais.

Onsen2
Aucun mot-clé pour cet article.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This