Anko fait à la maison

Anko fait à la maison

Anko maison est une recette simple  pour préparer le bon Anko à la maison, la base de pâtisserie japonaise.

Recette d’Anko maison

Ingrédients :  

  • Haricots rouges (Azuki) 200 g
  • Sucre                   150 – 200 g
  • un pincée de sel

Préparation :

Préparation des haricots :

  1. Nettoyer les haricots rouges (Azuki) , et commencer à cuire à l’eau froide, laisser bouillir pendant 5 – 7 minutes
  2. Verser 1) dans un panier et passer à l’eau pour nettoyer et enlever l’amertume.

Cuisson :

Cuire les haricots préparés dans une casserole avec l’eau  environ 45 – 60 minutes. L’eau doit couvrir les haricots. Pendant la cuisson, ajouter de l’eau de temps en temps pour garder le niveau. Ecraser une graine pour voir si les haricots sont cuits.

Préparation de purée : deux sortes d’Anko :

« Anko »  avec des morceaux d’haricots
  1. Jeter le jus de cuisson
  2. Recuire les haricots cuits avec le sucre à feu moyen en écrasant les graines et mélangeant le tout pour qu’ils deviennent pâteux
  3. Laisser froidir
« Anko » en purée lisse
  1. Mixer les haricots cuits avec une partie du jus de cuisson pendant 2 – 3 minutes. Plus vous mixez, plus la purée devient lisse.
  2. Cuire les haricots mixés avec le sucre  à feu moyen en mélangeant le tout pour obtenir l’épaisseur de purée souhaitée
  3. Laisser refroidir

Notes :

  •  Il y a plusieurs façons de faire « Anko ». Cette recette est un bon compromis   pour réaliser facilement à la maison. Sinon, c’est trop compliqué et décourageant  surtout pour le vrai « Koshian » (une purée complètement lisse sans peau  d’haricots)
  • Comme je n’ai pas trouvé «Azukis» pendant le confinement,  j’ai fait avec  les haricots rouges bio du supermarché (les photos).  Le goût est presque pareil et aussi bon !  

Pour savoir « Anko »

Qu’est ce que c’est « ANKO » ?

Au sens large, c’est une purée d’haricots cuits et  sucrée, notamment celle      d’haricots rouges Azuki. Un des trois éléments de la pâtisserie japonaise ;  Anko, Sucre et l’eau.  On dit aussi « AN », le titre en japonais du film « les Délices de Tokyo ».

Où peut-on acheter les haricots rouges (Azuki) ?

Dans les épiceries japonaises et asiatiques et aussi les magasins BIO. Vous pouvez aussi utiliser les haricots rouges français.  J’ai testé. C’est aussi       bon.

Peut-on faire « Anko » avec les autres haricots ?

Oui !  Avec les haricots blancs pour faire «Shiroan » (Anko blanc). Machilda de « La Maison du Mochi » utilise « Shiroan » pour faire Anko parfumé de différents ingrédients ;  Amande, Citron, Noisettes etc …  Je n’ai jamais fait « Anko » avec les haricots noirs, ça pourrait être intéressant.  A essayer !

Combien de temps peut-on conserver ?

De 3 à  4 jours dans le frigidaire, 1 – 2 mois dans le congélateur. C’est simple, mais un peu long à préparer, il est intéressant de faire une grande quantité et surgeler en plusieurs poches.     

Comment on consomme « Anko » ?

  • Tel quel à la cuillère avec du thé vert,  j’adore !
  • A la place de confiture pour le petit déjeuner
  • Avec de la glace vanille, des fruits (fraises, clémentine, Kiwi etc ,,,), vous pouvez faire un dessert japonais sympathique
  • Pou faire les pâtisseries japonaises ;  « Mochi » (Daifuku), « Yokan »,      « Monaka » etc… Si on entre dans le monde de pâtisserie japonaise créative,  c’est sans fin.

C’est bon pour la santé ?

Excellent !  « Anko » est un super aliment antioxydant avec ses polyphénols. Il contient plus de fer que l’épinard, ce qui est important pour garder la belle peau.  Pour avoir la synergie nutritionnelle, il est conseillé de consommer avec Vitamine C (les fruits) et le café..    Super pour le petit déjeuner !